Bretagne : Occupation - Libération
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  Panzerfaust le Mer 07 Sep 2011, 01:21

Le monument des victimes américaines – Dol-de-Bretagne (35)

Situation :

Le monument est situé vers la sortie Est de la ville en direction de Baguer-Pican, avenue de l’armée Patton, dans la ZA des Rolandières. Pas particulièrement facile pour stationner ou le prendre en photo.

Historique rapide
Le monument est là pour perpétuer la mémoire des soldats américains tués en août 1944 à Dol-de-Bretagne. Il a été inauguré en 1980, et une plaque a été ajoutée en 2009. Après la guerre, une croix blanche avait été plantée sur le lieu du combat.

Recherches :
En 2009, moi-même, j’ai repris les recherches qui avaient été menées par Marin35 (du forum) et j’ai réussi à établir que les victimes appartenaient au 15th Cavalry Group, une liste de noms à partir des IDPF (Individual Deceased Personal Files) et d’une liste des soldats enterrés dans les cimetières de Saint-James et Colleville-sur-Mer ce qui a permis d’avoir une liste complète (enfin je l’espère).

J’étais parti sur une base de trois noms pour la plaque, basée sur ce que je savais alors. J’ai alors demandé les IDPF pour deux des 3, l’un est arrivé rapidement, et a apporté quelques informations, les soldats appartenaient à la Troop C du 17th Cavalry Reconnaissance Squadron, l’un des deux escadrons du 15th Cavalry Group. Entre temps, j’ai reçu un listing des soldats du 15th Cavalry group, avec les lieux de décès et l’unité d’appartenance exacte. Cette liste ne concernait que les soldats enterrés dans des cimetières européens (en particulier ceux de Saint-James et Colleville), je l’ai appris en recevant le dossier IDPF d’un des trois premiers, il y était indiqué que l’équipage d’une automitrailleuse Ford M8 avait été tué et que les corps avaient brûlés dans l’incendie du véhicule. L’identification des restes a pu être faite grâce au positionnement des corps dans le véhicule, car chaque membre d’équipage avait une fonction particulière et un poste.

La plaque a été inaugurée le dimanche 2 août 2009, avec la présence entre autres d’un représentant du consulat de Rennes, de la Famille de John B. O’Donnell (dont le père a écrit une page d’histoire de la libération de la ville) et William Winowich, vétéran américain du Medical Corps, 3rd US Army.
Ci-dessous, une photo du monument avec la plaque rajoutée qui rend hommage à toutes les unités impliquées dans la libération de Dol-de-Bretagne (6th Armored Division, 15th Cavalry Group-TFA, 83rd Infantry Division)

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) P1120710

Les victimes :

-Private Spencer F. Baum, Hq & Hq Troop, 15th Cavalry Reconnaissance Squadron.
Enterré à Colleville. Il s'agit très probablement du chauffeur du Colonel Reybold commandant du 15th Cavalry Group. Ce dernier a été fait prisonnier et fut envoyé à Jersey.

- 2nd Lieutenant Harold S. Garrison, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron,
enterré à Saint-James.
3rd Platoon Leader (commandant du 3ème peloton).

-PFC Walter J. Gutowski, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron,
enterré à Colleville.

- Private Libero M. Rogo, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron,
enterré à Colleville

-Sergeant Omar F. Hawes, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron,
enterré à Saint-James. Il était le commandant de bord de la Ford M8 détruite.

- Technician 5th Grade, Henry V. Haynes, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron,
enterré à Saint-James. Il était le chauffeur de l'automitrailleuse.

- Technician 5th Grade, Manuel Gonzales Jr, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron,
Corps rapatrié aux Etats-Unis. Il était l'opérateur radio de l'automitrailleuse.

- Private George B. Rands, Troop C, 17th Cavalry reconnaissance squadron,
corps rapatrié aux Etats-Unis. Il était le servant du canon de 37mm de l'automitrailleuse.


Actuellement, je continue de tenter d'éclaircir l'histoire exacte, je tiens d'ailleurs à remercier au passage M. Alain Le Berre pour les documents qu'il m'avait prêté et qui m'aident à établir les circonstances de l'embuscade. A priori, toutes les victimes ont été trouvés, un document aux archives américaines du personnel devrait cependant définitivement clore ce chapitre d'ici quelques mois. Les faits sont cependant un peu flous. Les locaux parlent bien évidemment d'un Tigre, les américains parlent d'un canon de 88, cette seconde thèse semble la bonne, une douille de 88 a été récupérée à l'époque par un habitant, qui a récupéré également un des casques éventrés par les shrapnells ainsi qu'un obus de 75mm américain (provenant peut-être d'un M8, pas l'automitrailleuse mais du tank Stuart avec un obusier de 75mm). La chronologie des évènements se dessine peu à peu et les dernières énigmes se résolvent aussi peu à peu.
Panzerfaust
Panzerfaust
Admin
Admin

Nombre de messages : 1274
Age : 33
Localisation : EPINIAC (35)
Emploi/loisirs : Sans Emploi Fixe
Date d'inscription : 24/04/2008

http://www.329th-buckshot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  jeremiah29 le Mer 07 Sep 2011, 08:50

Salut Antoine !

Joli travail de recherche !.. Good
Concernant le Tigre, c'est bien évidemment une ineptie, il n'y avait aucun Panzer de ce genre en Bretagne.

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent
Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Stars310
Nulla Dies Sine Linea (Pline)
jeremiah29
jeremiah29

Nombre de messages : 1952
Age : 52
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  Yannig du 22 le Mer 07 Sep 2011, 11:40

salut antoine,

Bravo pour cette quête parfois difficile.

Yannig

_________________
Yannig Mil

Je recherche toutes informations concernant les 266°et 77° Infanterie Divisionen y compris de simples détails. Merci d'avance

Yannig du 22
Yannig du 22
Modo

Nombre de messages : 2197
Age : 50
Localisation : ST BRIEUC
Date d'inscription : 25/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  colin le Jeu 08 Sep 2011, 15:39

Très intéressante cette recherche,

Je dois avoir une paire de jumelle US récupérée sur les lieux de cet accrochage.

Colin

colin

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 05/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  Panzerfaust le Jeu 08 Sep 2011, 22:44

Bonsoir Colin,

ça serait sympa de ta part si tu pouvais m'envoyer un MP, pour se mettre en contact. Je connais bien l'auteur de "Dol Occupation Libération", ça pourrait être intéressant de pouvoir avoir la possibilité de la prendre en photo en vue de l'exposition 2014.

Panzerfaust
Panzerfaust
Admin
Admin

Nombre de messages : 1274
Age : 33
Localisation : EPINIAC (35)
Emploi/loisirs : Sans Emploi Fixe
Date d'inscription : 24/04/2008

http://www.329th-buckshot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  Panzerfaust le Mer 26 Aoû 2015, 17:41

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Sam_0710
Le nouveau monument modifié en 2014.

Après des recherches, que j'ai poursuivi pendant cinq ans. J'ai été capable de chiffrer totalement les pertes des deux différentes embuscades ayant eu lieu à Dol-de-Bretagne, les 2 et 3 août 1944.

Il y a en tout 17 victimes américaines, et ce n'a pas été du tout facile d'établir ce listing qui semble définitif. Cette recherche a permis de mettre à jour une histoire totalement ignorée localement et connue de manière anecdotique par quelques personnes concernées aux Etats-Unis.

En effet, le 2 août 1944, un groupe de reconnaissance de l'US Navy tombait dans une embuscade à Dol de Bretagne. Parmis les victimes, on peut trouver le Captain Norman S. Ives, commandant de la base navale de Cherbourg, et décoré de la Navy Cross au début des années 30.

Que faisaient-ils ici?

Le groupe de marins était à Granville le 1er août pour déterminer l'utilisation possible du port de Granville (pour la logistique). Le matin du 2 août, prêtant foi à des informations erronées, ils partent pour Saint-Malo qui d'après leurs informations est libérée. Le convoi s'arrête dans les environs de Pontorson, un groupe de 4 reporters de guerre les rejoints. Un véhicule est envoyé en avant vers Dol pour reconnaitre la route. Elle s'arrête alors qu'elle rencontre une autre jeep venant en sens inverse. Un officier du G-2 (renseignement) du 12th Army Group (du Général Omar Bradley) est à bord, il s'agit du lieutenant Colonel Kenton I. Carris. Une discussion s'engage entre lui et l'officier de l'US Navy a qui il apprend que des groupes d'allemands sévissent dans la région, selon les renseignements obtenus de la part de locaux. Entre-temps, la colonne de l'US Navy arrive, elle comprend environ une soixantaine de marins dont la mission est d'aller inspecter les ports libérés. Après discussion entre le Captain Norman S. Ives, le Lieutenant Commander Arthur Hooper (celui qui avait le commandement de la colonne avant que Norman S. Ives, ne se joignent au groupe) et le Lieutenant Colonel Carris, ils décident malgrés les indices d'une présence allemande dans le secteur, de se rendre à Saint-Malo via Dol-de-Bretagne.

Ils avancent prudemment, tout en examinant les alentours. A la sortie du bourg de Baguer Pican, sur la côte des Bégauds, deux allemands sont observés en train de traversé la route. Les marins les interpellent et profitent de l'occasion pour pour mettre en scène "l'arrestation" pour une photographie (dont je n'ai pas retrouvé la trace, malheureusement) prise par l'un des correspondants de guerre. Ils sont interrogés, et ils apprennent que les allemands sont regroupés à Dol, dans le même temps, les marins aperçoivent un groupe plus conséquent d'allemand traverser la route probablement pour se mettre en position. et Soudain, c'est un déluge de feu qui s'abat sur la troupe américaine (mortier, mitrailleuse, armes individuelles).

Pris sous le feu, les américains se défendent, et prennent position dans les fossés. Les américains qui avaient sondés les champs alentours pendant l'interrogatoire des prisonniers, reviennent vers les fossés. Ils tentent de résister mais la position est intenable. Le Lieutenant Colonel Carris est le premier à être tombé. Le Captain Ives demande un volontaire pour chercher des secours à Pontorson, où le Combat Command Reserve de la 6th Armored Division est stationné. Deux volontaires sont trouvés, (un officier et un marin) ils arrivent sous le feu ennemi à faire demi-tour avec une jeep qui se trouvait en fin de colonne, et foncent vers Pontorson.

Les marins sont toujours sous le feu, et l'un des reporters aperçoit un petit Piper cub qui semble avoir repéré la colonne, il est abattu par les allemands, le pilote est tué (le Lieutenant John Townley, 231st A.F.A. Battalion, 6th Armored Division) et le Lieutenant George Haas est blessé. Le corps du Lieutenant Townley est aperçu pour la dernière fois par George Haas le lendemain, il est porté disparu, personne ne sait ce qu'est devenu son corps. Le lieutenant Haas est envoyé en captivité à Jersey dont il aura l'exploit de s'évader en barque avec un autre (ils informeront par ailleurs les alliés de l'entrainement intensif des allemands qui aboutira au Raid de Granville).

Une colonne de secours est envoyé, composée d'un peloton de char de la compagnie D du 15th Tank Battalion (Lieutenant Robert Caves) et d'un peloton de la compagnie C, du 25th Armored Engineer Battalion (comme support d'infanterie) transportés par Half Tracks.

Quand ils arrivent sur les lieux de l'embuscade, ils couvrent la retraite des marins avec un tir nourri. Les véhicules de la Navy encore en état son remis en route et on rapatrie les blessés transportables vers l'arrière. Un véhicule était déjà parti quelque temps avant l'arrivée de la colonne blindée avec plusieurs blessés. Tout le monde est rentre à Pontorson, et les marins rejoignent ensuite Granville. Une partie des blessés est au poste de secours d'un régiment de la 79th Infantry Division à Saint-James.

Bilan de l'accrochage :

8 victimes :

US Navy

S1c Robert L. Brunn
S1c Wilbur O. Elrod
Lieutenant Commander Arthur M. Hooper (enterré à Colleville)
Captain Norman S. Ives (commandant du port de Cherbourg, enterré à Arlington)
S1c William G. Reid
EM1c Robert F. Smith (enterré à Colleville)

12th Army Group


Lieutenant Kenton I. Carris (enterré à Colleville)

6th Armored Division

Lieutenant John H. Townley (mur des disparus à Colleville, toujours porté disparu à ce jour)

Dans le même temps, des marins allemands du MAA 608 qui tiennent un barrage routier au Vivier-sur-Mer, prennent en embuscade un véhicule de la colonne de l'US Navy qui avait eu un contre-temps mécanique. Ils ont tenté de rejoindre la colonne mais ils ont empruntés la mauvaise route (la route de la côte). Un des marins le Chief Radio Technician Thompson, est blessé. Il succombera à ses blessures à son arrivée à l'hôtel Dieu à Saint-Malo.

L'un des officier de la Navy, a reçu la Navy Cross pour son action ce jour là : http://valor.militarytimes.com/recipient.php?recipientid=19782

Pour l'histoire du 15th Cavalry Group, j'avais déjà posté au dessus. Rien de neuf sur le sujet, à par le rajout d'un nom, malencontreusement oublié en 2009.

le PVT Ferd A. Dunn, Troop C, 17th Cavalry Reconnaissance Squadron, 15th Cavalry Group

J'ai eu la chance de pouvoir cotoyé un des vétérans de l'US Navy, Walter Dreyfus et le lieutenant Robert Caves (de la 6th Armored Division) témoins et acteurs de l'embuscade du 2 août 1944. Ils étaient à Dol pour l'inauguration du monument l'été dernier.
Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Robert11
Le Lieutenant Robert Caves et Walter Dreyfus, avec leurs légions d'honneur qu'ils ont reçu à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la nouvelle plaque.

Le résultat le plus aboutie de mes recherches, et j'en suis pas peu fier !

désolé pour la dernière photo, je n'ai pas réussi à la mettre dans le bon sens (elle l'est sur mon PC mais elle ne l'est plus une fois postée).
Panzerfaust
Panzerfaust
Admin
Admin

Nombre de messages : 1274
Age : 33
Localisation : EPINIAC (35)
Emploi/loisirs : Sans Emploi Fixe
Date d'inscription : 24/04/2008

http://www.329th-buckshot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  jeremiah29 le Mer 26 Aoû 2015, 20:48

Félicitations Antoine !.. Very Happy

C'est là où le terme "travail de mémoire" prend tout son sens !.. Wink

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent
Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Stars310
Nulla Dies Sine Linea (Pline)
jeremiah29
jeremiah29

Nombre de messages : 1952
Age : 52
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35) Empty Re: Monument des victimes américaines - Dol-de-Bretagne (35)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum