Front de la Poche de Lorient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Front de la Poche de Lorient

Message  iwann le Lun 07 Fév 2011, 14:14

Lors de recherches sur le front de la poche de Lorient, j’ai trouvé chez une dame âgée un document de 74 pages édité à compte d’auteur d’Emile GUEGUEN (alias "Milic" , chef et Sous-Lieutenant de la 2ème section, Compagnie Anti-Char, 5ème compagnie du 118ème RI de la 19ème DI), Intitulé : "Combats des Trente, Josselin 1351, Bremelin 1944" (années 70-80 ?).
Je voudrai le mettre sous un format PDF avec un logiciel OCR, mais il est difficilement lisible car c'est une copie de copie d’un document dactylographié, et le donner aux archives communales.

Quelqu’un l’a-t-il ou sait-il où on peut le trouver, peut-être dans des archives de la région de Morlaix, puisque ces 30 hommes étaient issus des maquis de Plourin-les-Morlaix et Plouigueau.

Pour info, ces 30 personnes ont tenu tête à environ 400 soldats allemands (dont le leichte Marine-Artillerie-Abteilung 683) le 10 décembre 44 lors d’une attaque de Pont-Scorff.

Merci

Yves

iwann

Nombre de messages : 450
Localisation : 56
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

front de la poche de Lorient

Message  LE BERRE le Mar 08 Fév 2011, 18:15

Bonsoir Iwan,

Je connais l'histoire, publiée cette fois dans "Volontaire", de Milic Guéguen, ancien colonel
aujourd'hui décédé.

Mais je crois qu'il s'agit d'une "histoire extraordinaire". Comme quelques autres relatives
à la Bretagne en 40-44...As-tu regardé ce que disent les archives allemandes? Je crois
que ce serait nécessaire. ALB

LE BERRE

Nombre de messages : 198
Age : 69
Localisation : Finistère
Emploi/loisirs : retraité. Bretagne - Finistère 39-45. Mouvements d'unités. Combats de la Résistance. Guerre du renseignement. Combats navals. ATLWall.
Date d'inscription : 09/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de la Poche de Lorient

Message  Eric29 le Mar 08 Fév 2011, 20:52

Salut, si il y a eu une publication, il y a un dépot légal à la bibliothéque de paris, c'est obligatoire!
avatar
Eric29

Nombre de messages : 650
Age : 53
Date d'inscription : 31/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de la Poche de Lorient

Message  iwann le Mer 09 Fév 2011, 17:41

Bonjour Alain

En effet c’est une histoire extraordinaire. Emile GUEGUEN , 19 ans, dit d’ailleurs qu’ils ont eu la baraka, abrités seulement dans une tranchée derrière un talus qu’ils avaient édifié.
Difficile à croire que 30 jeunes résistants de 18 à 24 ans sauf un de 38 ans peu aguerris et armés seulement de 6 mitrailleuses BREN, mitraillettes STEN , carabines U.S., fusils EMFIELD, et de grenades quadrillées et des Gammons aient pu résister à environ 600 soldats allemands équipé de 4 batteries de canons de 88, de mortiers et avec l’aide de 3 chars en stationnaire vers Quéven. Et cela de 7H00 à 13h00 suite à la retraite des allemands avec de nombreux morts et blessés.
Les allemands arrivaient par la vallée du Scave et les 30 les voyaient arriver à découvert.

Le 17 juin 1979, 35 ans plus tard, Français et Allemands se sont retrouvés à Brémelin.
Un sous-officier allemand revenu à Brémelin en 1984 avec Emile GUEGUEN, s’est déclaré ébahi quand il a su qu’il n’y avait eu aucun mort vu le nombre d’obus percutants et fusants qui s’étaient abattus pendant des heures sur le talus. Il était persuadé qu’il ne pouvait y avoir eu qui que ce soit de vivant derrière ce talus.

Ne parlant pas l’allemand difficile de faire des recherches les archives allemandes.

Je vais explorer la piste d’Eric mais je pense que c’est document de fabrication artisanale à diffusion limitée car il n’y a pas d’indication d’éditeur.

Les corps des derniers soldats allemands ont été exhumés et transférés en 1979 à Pornichet. Où peut-on trouver la liste des soldats enterrés dans ce cimetière ? Existe-t-il un site autre que le WAST ?

Yves

iwann

Nombre de messages : 450
Localisation : 56
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

poche de Lorient

Message  LE BERRE le Mer 09 Fév 2011, 18:52


Bonsoir Iwan,

Merci pour tes éléments complémentaires concernant la version moderne du "combat des Trente".

Quand je parle "d'histoire extraordinaire", c'est en fait avec un peu de scepticisme. Il est difficile de
penser que 30 hommes aient pu tenir en échec 600 autres, lourdement armés et soutenus par des
batteries de 88, en plus sans déplorer une perte. Ce combat n'est pas connu, sans doute n'a t-on pas
voulu le diffuser au risque de déclencher des polémiques.

Quel est le bilan du côté allemand? Quels sont les ouvrages français qui parlent du combat? Quel
bilan donnent-ils?

Pour la liste des morts de Pornichet, un registre nominatif existeà l'entrée du cimetière. J'ai
peut-être un relvé informatisé.

"Volontaire" a été publié chez Grasset en 1986. ALB




LE BERRE

Nombre de messages : 198
Age : 69
Localisation : Finistère
Emploi/loisirs : retraité. Bretagne - Finistère 39-45. Mouvements d'unités. Combats de la Résistance. Guerre du renseignement. Combats navals. ATLWall.
Date d'inscription : 09/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de la Poche de Lorient

Message  iwann le Jeu 10 Fév 2011, 09:41

Bonjour Alain

J'ai un bilan des pertes allemandes (72 tués dont 3 Capitaines, 93 blessés, 17 prisonniers dont 10 blessés) donné dans ce document, mais quelle est son origine et sa fiabilité ?. Dans des récits de combats similaires (St-Marcel, Kervernen, ....) des chiffres très fantaisistes sont donnés.
D'où ma question sur le registre de Pornichet, pour faire des recherches. Je pense retourner une semaine au SHD de Vincennes pour récupérer le volumineux dossier de la 19 DI sur la Poche de Lorient et voir ce que je trouve au sujet de ce combat dans les journaux de marche de la 5ème Cie du 118ème RI.
Ayant récupéré le journal du 7ème Bataillon FFI (Colonel Muller) qui était aussi dans ce secteur, il n'y a rien mais il s'arrête au 30 novembre 44, ce Bataillon a été dissous lors d'une cérémonie officielle le 28 novembre 44 à Plouay et disloqué au sein de la 19 DI. Le secteur de Pont-Scorff-Hennebont occupé par le 301ème RI U.S. depuis Aout-Septembre 44 est passé à la 19ème DI le 25 Novembre 44.

Yves

iwann

Nombre de messages : 450
Localisation : 56
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de la Poche de Lorient

Message  bab le Jeu 10 Fév 2011, 14:45

LE BERRE a écrit:


Quand je parle "d'histoire extraordinaire", c'est en fait avec un peu de scepticisme. Il est difficile de
penser que 30 hommes aient pu tenir en échec 600 autres, lourdement armés et soutenus par des
batteries de 88, en plus sans déplorer une perte.



Bonjour,
"Milic", un Morlaisien, est connu pour son coté "moi je " il n'y a qu'a lire ses livres, il a sauvé la Bretagne a lui tout seul...donc a prendre avec des pincettes....
bab
avatar
bab

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Combat des trente - poche de Lorient

Message  Emmanuel DESJARS le Jeu 07 Juil 2016, 17:49

Bonjour,

Je tombe par hasard sur ce forum et ne peut m’empêcher d’apporter quelques précisions puisque mon père Raoul Desjars fut l'un des trente.
Bien sûr je n'y étais pas et refaire l'histoire est toujours un exercice périlleux.
Cependant je peux apporter quelques précisions même si mon père est toujours resté très discret sur sa participation à la résistance pour échapper au STO, au front de Lorient puis à ses deux années passées en Indochine. Ce n'était certainement pas un vantard et n'a jamais cherché à tirer le moindre bénéfice ou la moindre gloire de ces années. Il fallait le cuisiner longtemps pour qu'il en parle et finissait toujours par dire qu'il avait fait ce que n'importe qui aurait fait.
Ceci étant posé, je peux vous assurer que cet événement a bien eu lieu et que mon père n'a jamais dit que la vérité avait été travestie par Emile-René Gueguen tel qu'il la raconté dans son livre "Volontaire".
Mon père disait toujours qu'ils avaient eu la chance  de recevoir de nouveaux fusils mais surtout d'avoir eu comme chef "Milic" qui avait complétement réorganisé la défense de ce talus en en prenant possession. Je ne sais pas si Milic était un vantard comme l'un d'entre vous s'est risqué à le dire mais je sais par contre que mon père et ses copains lui vouaient une véritable admiration. Sa carrière plaide plutôt dans ce sens puisque lui qui sortait du rang finira Colonel, donnera son nom à une promotion de l'Ecole Militaire Inter Armes de Saint Cyr et sera fait grand officier de la légion d'honneur (seulement quelques promotions par an).
Ils ont eu également la chance de tuer dès le départ le chef du bataillon ce qui désorganisa largement l'offensive allemande.
Il faut aussi se souvenir que cette offensive entrait dans un plan plus vaste de la contre offensive des Ardennes et que les allemands de la poche de Lorient faisaient certainement cette sortie plus par devoir que par envie.
Conscient de cet exploit, les trente "copains" se sont souvent retrouvés à Bremelin pour commémorer cette bataille. Ils invitèrent même des vétérans allemands ce qui leur permis de comprendre comment la bataille s'était déroulée...
Voila les quelques précisions que je puis apporter.
Emmanuel

Emmanuel DESJARS

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 03/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de la Poche de Lorient

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum