le NSKK...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le NSKK...

Message  jeremiah29 le Sam 28 Juin 2008, 09:45

Salut !..
Suite à une des photos montrant un panneau indicateur du NSKK Transportstaffel à Quimperlé, voici un petit condensé sur cette organisation...

[img][/img]

L'histoire du Nationalsozialistisches Kraftfahrkorps (NSKK) commence le 1er avril 1930 quand le Nationalsozialistisches Automobil Korps (NSAK) est fondé sur l'ordre de Martin Bormann. Il est créé pour organiser tous les membres du NSDAP qui possèdent une voiture ou une moto dans une des unité éparpillées dans tout le pays. La SturmAbteilung (SA) avait organisé déjà cela depuis 1928 au sein de Kraftfahrstaffeln, mais ces derniers étaient mal organisés.
Quand le NSAK est créé, les Kraftfahrstaffeln ne sont pas transféré au NSAK, mais réorganisés en tant que Motor-SA. Les membres de Motor-SA étaient cependant automatiquement des membres du NSAK, mais pas l’inverse. Tous les commandants du NSAK étaient des dirigeants SA, mais la plupart des membres ne l'étaient pas. Le SA-Gruppenführer Adolf Hühnlein désigné comme commandant du NSAK suggéra de le renommer en NSKK et ceci fut accepté par le chef des SA Ernst Röhm qui était en cours de réorganisation de la SA.
Quand Adolf Hitler est devenu chancelier en 1933, le NSKK augmenta rapidement jusqu’à 30.000 membres. Après l’assassinat de Röhm et des leaders de la SA pendant la nuit de longs couteaux (le 30 juin 1934), la Moteur-SA devient une partie du NSKK et se voit transformer en organisation indépendante. Le NSKK assure tous les clubs motocyclistes allemands en septembre 1933, et augmente jusqu’à 350.000 membres. Après l’annexion de l'Autriche en mars 1938, le NSKK gonfle à plus de 500.000 membres. Le 27 janvier 1939, le NSKK reçoit la responsabilité d'assurer la formation des conducteurs pour l'armée dans des écoles de sports de moteur du NSKK.
Quand la guerre éclate, le NSKK fourni les transports pour la construction de la ligne de Siegfried (les défenses le long de la frontière occidentale), fourni également l’aide au contrôle du trafic, au reclassement des Volksdeutsche dans les régions soviétiques contrôlées (en coopération avec les SchutzStaffel (SS) au sein du NSKK Kommando Volksdeutsche Mittelstelle), avant et après leur entraînement militaire, et aide les forces armées au niveau des transport. A la mort de Adolf Hühnlein en juin 1942, il est remplacé par le NSKK-Obergruppenführer Erwin Kraus.
Au fil des années, face au problème du déficit de la main d’œuvre, le NSKK commence a recruter du personnel parmi les gens ayant des sentiments pro-nazi au sein des pays occupés, en particulier en Belgique, Hollande et France. Ainsi environ 2500 Français seront intégrés au sein du 4e régiment du NSKK en Belgique, avant d’être dirigés en Russie début 1943. Ces hommes seront bientôt regroupés en Kampfgruppen pour la lutte contre les partisans, certains d’entre-eux s’engageant même dans la Waffen-SS.

Je vais tenter d'en savoir un peu plus sur la présence d'éléments du NSKK en Bretagne... study

Lo
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1934
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le NSKK...

Message  Yannig du 22 le Sam 28 Juin 2008, 10:47

moi j'ai le nom d'un soldat du NSKK 3 qui a eu un accident sur Pléneuf val andreé en 1942.

266 ID

_________________
Yannig Mil

Je recherche toutes informations concernant les 266°et 77° Infanterie Divisionen y compris de simples détails. Merci d'avance

avatar
Yannig du 22
Modo

Nombre de messages : 2154
Age : 47
Localisation : ST BRIEUC
Date d'inscription : 25/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le NSKK...

Message  jeremiah29 le Dim 29 Juin 2008, 18:19

Salut !..

OBL Nord (Brest) 1943 : N.S.K.K.Staffel 6, 1944 : N.S.K.K.Staffel 65
OBL Mitte (Lorient) 1943 : N.S.K.K.Staffel 7, 1944 : N.S.K.K.Staffel 66
OBL Süd (St-Nazaire) 1943 : Abt.1 L.Speer, 1944 : N.S.K.K.Staffel 67
(Source Alain Chazette)

J’ai de plus trouvé une référence au camp NSKK de Lorette en Saint-Servan en décembre 1943... Un Français arrêté par la Gestapo y est envoyé, après un séjour à la prison de Saint-Malo, afin de travailler pour l’OT sur Cézembre. study

Je n’en sais malheureusement pas plus… No

Lo
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1934
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le NSKK...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum