Brest sous la botte de l'occupant...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Fort du Questel

Message  jeremiah29 le Dim 06 Nov 2011, 14:37

Bonjour !

Le fort du Questel, de son vrai nom "Redoute de Questel-Bras" est érigé à partir de 1777 en périphérie de Brest entre le Fort de Keranroux et celui de Penfeld, éléments d'une ceinture de fortifications prévue pour protéger les avancées de la ville face à une attaque terrestre.


Déclassé depuis les années 20, les troupes allemandes le réutilisent alors dès 1940, notamment pour le logement des chauffeurs de camions de l'organisation TODT, lesquels garaient leurs véhicules sur les glacis autour du fort et dans les champs alentours. Des fosses servant à protéger ces véhicules sont visible sur le cliché ci-dessus pris après la libération de Brest.


Dos de photo légendé "Fort Castele Brest"... on ne peut s'empêcher de faire le lien avec le mot anglais "Castle" qui signifie château... Wink





















Source photos N/B (- 1ère photo) : Ebay.de
Source photos couleurs (+ 1ère photo) : GLAD, le portail des patrimoines de Bretagne
lien : http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29001757

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)

jeremiah29

Nombre de messages : 1930
Age : 48
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brest sous la botte de l'occupant...

Message  jeremiah29 le Ven 11 Avr 2014, 18:08

Bonjour !

Un joli lot de clichés a une nouvelle fois attiré mon regard... des Landser montent la garde et défilent dans les rues de Brest.

La 1ere photo présente une fanfare de 25-30 hommes défilant devant une imposante entrée gardée par deux sentinelles. Le fronton de celle-ci indique qu'il s'agit d'un site de la Marine Nationale, plus précisément la Caserne du commandant Guépin. Cette caserne abritait auparavant l'Ecole des Mécaniciens...




La 2e photo montre la troupe qui suit la fanfare. Composée d'une quarantaine d'hommes, la troupe est menée par probablement un sous-officier sur la gauche du cliché, son premier rang étant également composé de 3 sous-officiers, dont un portant des lunettes au premier plan...


Lors de l'arrivée de la Wehrmacht à Brest, la caserne Guépin est vite occupée par la troupe.
Alain Floch indique :
- Kreiskommandantur 623 (KK 623) : 4 officiers, 1 fonctionnaire, 30 sous-officiers et hommes de troupe aux ordres du Major Bolten, puis en 1942 du Major Göring, secondé par l'Oberleutnant Layda.
- Feldgendarmerie-Trupp 623 : 1 officier, 26 sous-officiers et hommes de troupe.

- juillet 1940 : 251.ID : Stab IR.459 caserne Guepin
- avril 1941 : 211.ID : 3./IR.317 caserne Guepin,

La 3e photo présente ce qui semble être une relève de la garde à la porte de la caserne, sous le regards des civils, dont de nombreux enfants, mais aussi d'un officier allemand.

Cette photo dévoile un peu plus les lieux : derrière les Landser, on devine un édifice avec deux frontons triangulaires encadrant un portail. Il s'agit en fait de la Mairie de l'époque, ou l'Hôtel de ville si l'on préfère, et nous sommes donc dans la "Rue de la Mairie"... elle deviendra "Rue de Lyon" en 1942.


En effet, en décembre 1941, la ville de Lyon accepte de parrainer la ville de Brest, et offre bientôt d’accueillir les enfants brestois, mais également une aide financière très importante. En signe de gratitude, le maire Eusen, après proposition au conseil, obtient le changement de nom de la rue.
D'ailleurs, toujours en 1942, les services municipaux fuient le centre ville trop exposé aux bombardements et s’installent dans l’école professionnelle des filles de la rue Danton.

Enfin le 4e cliché : même s'il est pris à un autre endroit, il s'agit apparemment de la même troupe, on reconnaît le sous-officier avec ses lunettes au premier rang... cette fois, un officier se trouve à sa tête.

Elle défile dans une rue commerçante qui est en fait la Rue de Siam. En effet, le commerce à l'angle porte l'enseigne "Aux Travailleurs", magasin qui se trouvait à l'angle des rues Siam et Jean Macé (ex rue de la Rampe depuis 1907).

Le bâtiment présente une façade assez particulière, notamment avec des supports de balcon ouvragés dans l'angle, et que l'on retrouve à droite sur la carte postale ci-dessous.. On y retrouve également l'indication "ENTREE LIBRE"...

Légèrement plus bas se trouvait la Préfecture Maritime...


Enfin, malgré la destruction massive du Brest intra-muros, les Brestois ont su préserver certains vestiges, et notamment le monumental portail de la caserne Guépin, toujours visible de nos jours dans le square Commandant l´Herminier. Il a été remonté à l´emplacement de l´ancienne préfecture maritime, à peu près au niveau du milieu de la Rue de Siam... juste devant le Consulat Honoraire d'Allemagne... Wink



(sources iconographiques : Ebay.de / Delcampe.net)

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)

jeremiah29

Nombre de messages : 1930
Age : 48
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum