Plouigneau le 09 août 1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plouigneau le 09 août 1944

Message  geneca le Mar 28 Fév 2017, 13:55

Bonjour.

Je cherche à clarifier les diverses phases des évènements de Plouigneau le 09 août 44.

A Plouigneau, une plaque rappelle les noms de :
HAMDEN IRA M TEC5 36166096 MI 9-Aug-44
PALMATEER GEORGE P PVT 17028265 KS 9-Aug-44
STEWART LLOYD W SSGT 14031284 LA 9-Aug-44

Je ne connaissais pas IANNUZZI JACK J PVT 32754081 NJ 9-Aug-44.

Je pense que les 3 premiers faisaient partie du 15th Cavalry Reconnaissance Squadron (Mechanized) du Lieutenant (devenu colonel) Robert Hamsley.

D'après un rapport visé par le général Earnest, commandant la Task Force A, une jeep et 2 "armoured cars" (il doit s'agir de M8, blindés légers sur roues) ont été "knocked out" (mis hors de combat par des 20 mm et 2 canons antichars, au lieu-dit Pen ar C'hra, à l'entrée de Plouigneau. Probablement celui du lieutenant Hamsley, qui réussi à sortir avec les 3 autres hommes d'équipage) et un autre. Tout cela est à vérifier. Dans quels véhicules se trouvaient les hommes cités plus haut ?

Des renforts aériens ayant été demandés, le 380th squadron (353th group), 8 P51 Mustang, commandé par le captain Louis Duke Morrison et peut-être aussi le 381th squadron (doute), vinrent de Cherbourg (Maupertus) et mitraillèrent la colonne allemande.

Dans le rapport cité précédemment, il est aussi écrit que des tanks (quels type et quelle unité ?) ont été rappelés, et ont "knocked out" les 2 canons antichars, tout en perdant 2 des leurs.

Je cherche à établir la chronologie des faits. Le combat avec l'unité US a commencé à 09h30, les allemands ont décroché vers 12h45 sous l'action de l'aviation et des chars, et auraient été mitraillés vers 15 h vers le hameau de Guersavret au sud de Plougneau.

En dehors de cela, tout est bien flou. Officiellement, un seul avion aurait été abattu, celui du captain Morrison, qui a sauté en parachute).
Mais des sources américaines donnent 2 autres P51 Mustang du 381th squadron abattus le même jour aux environs de Morlaix.

Les témoignages est rapports sont incomplets, se contredisent souvent. Quel est le bilan réel ? Morts allemands, blessés ?

J'ajoute aussi que tôt le matin, une voiture avec des responsables FFI et un membre du SOE ont été pris à Plouigneau, qu'ils croyaient libéré, et fusillés.
• ROPARS Jean-Yves
• LE COZ Jean-François
• PERROT Albert
• un inconnu probablement italien (?), environ 26a, 1,72m, brun, pantalon kaki, veste jaune
• JOURDREN Joseph, lieutenant FFL, radio, débarqué clandestinement par une vedette MTB près de la pointe de Beg an Fry, le 25 Juin 1944

A+
Geneca





avatar
geneca

Nombre de messages : 3
Localisation : Morlaix
Emploi/loisirs : Retraité
Date d'inscription : 28/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plouigneau le 09 août 1944

Message  Istarnich le Mer 01 Mar 2017, 17:52

Re bonjour

Je n'ai pas d'infos sur la région de Morlaix mais les Finistériens qui semblent sommeiller depuis qq temps ne devraient pas tarder à vous répondre. Concernant Plouigneau, dans le livre de Roland BOHN (de Lesneven) "1940-1945 .... en Bretagnes Conséquences économiques et sociales de la présence allemande, publié par ERTHEB vous trouverez (si ce n'est pas déjà fait) vous trouverez des renseignements et informations sur votre secteur.

exemples: à Plouigneau un forgeron du bourg était refuge pour le réseau Var ou le 17 février 44 Plouigneau doit fournir 70 hommes au titre de la main d'œuvre pour la construction des défenses côtières (rassemblement devant l'église de Ploujean) ......

Au plaisir de vous lire
avatar
Istarnich

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 28/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plouigneau le 09 août 1944

Message  Panzerfaust le Sam 11 Mar 2017, 16:04

Si je ne me trompe pas, Palmateer et les autres étaient l'équipage du char du Lt Hamsley, qui n'était pas là au moment où ils ont été tués. Il existe une photo du char (un Stuart M5A1) prise à St Brieuc.

Le lieutenant Hamsley ne commandait d'un platoon de la Company F, 15th Cavalry Reconnaissance Squadron.
avatar
Panzerfaust
Admin
Admin

Nombre de messages : 1257
Age : 29
Localisation : EPINIAC (35)
Emploi/loisirs : Sans Emploi Fixe
Date d'inscription : 24/04/2008

http://www.329th-buckshot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plouigneau le 09 août 1944

Message  Istarnich le Sam 11 Mar 2017, 16:15

Bonjour Panzerfaust, je crains que Geneca se soit lui aussi endormi, il est toujours à 2 messages depuis le mois dernier.

A+
avatar
Istarnich

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 28/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plouigneau le 09 août 1944

Message  geneca le Mar 28 Mar 2017, 17:24

Bonjour à tous.

Les mémoires du colonel Robert Hamsley ("Ham") ont été publiées dans un livre « Patton’s lost platoon », auteur Gary Gibbich (je ne l'ai pas encore lu).

J’ai trouvé un article concernant l’affaire de Plouigneau dans The Cavalry Journal de Septembre-Octobre 1944.

Il y est écrit que le 8 août 1944, une unité du train du 15th Cavalry Group a bivouaqué à la sortie Ouest de Plouigneau, sur la route de Morlaix, à droite de la route, sur le terrain situé juste après l’actuel supermarché.

Au matin du 9 août, une colonne allemande d’environ 200 hommes, en majorité des « russes blancs », avec des dizaines de charrettes (et leurs conducteurs réquisitionnés de force), venant de Lanmeur, est arrivée vers 07h00 par l’actuelle rue de Kerjean. Il y avait un brouillard épais qui empêchait les deux partis de déterminer leurs forces.

Les allemands ont ouvert le feu avec des mitrailleuses et quelques obus de mortier. La ligne de feu s’est étendue depuis l’actuelle zone commerciale (Brico Dépôt) jusqu’à Pen ar C’hra (carrefour de la rue de Kerjean avec la RN12 allant à Morlaix), une distance d’environ 300 yards séparant les combattants. Les allemands ont installé deux canons antichars de 40 mmm à ce carrefour, prenant en enfilade toute la route de Morlaix.

Craignant que l'ennemi veuille s’emparer des approvisionnements, les hommes du train ont essayé de partir, mais ne le pouvaient pas parce que les deux entrées de la zone du bivouac étaient couvertes par les deux canons antichars (distance d’environ 500 à 700 mètres en droite ligne). Ils se sont retranché, et ont riposté.

Morlaix a été averti par radio, et le lieutenant Hall (il doit s’agir du lieutenant « Ham », comme était appelé Hamsley) de la troupe B, 14e Escadron (ce ne peut pas être le 14th, mais le 15th squadron), a amené son peloton de reconnaissance depuis Morlaix et est arrivé lors du combat. Après une reconnaissance, il a décidé d'attaquer, dans une tentative de neutraliser l'ennemi assez longtemps pour que le train évacue la zone. Son attaque a été repoussée mais a perturbé les Allemands, qui ont déplacé leurs 20 mm et leurs deux 40 mm.

Le capitaine Herman M. Marlow (CO of Headquarters troops), du 17e escadron de cavalerie, a alors réussi à sortir avec une voiture blindée (un M8 ???), et a foncé à Morlaix (chercher la cavalerie). A la périphérie de Morlaix, il a contacté un peloton de chars de la F Companv, 14th Cavalry (le 15th en fait). Le peloton est alors retourné sur Plouigneau, et a attaqué bille en tête (« attacked full speed up the road, firing as it came »), détruisant les deux canons antichars, permettant alors à l’unité du train de se dégager et de rejoindre Morlaix.

IL est à remarquer que cet article ne mentionne pas l’exécution des 5 résistants français à Plouigneau (vers 10h30).

Je me pose plusieurs questions.

Cet article ne mentionne pas la destruction de la jeep du colonel PRUVOT Henri Norbert Eric (55e Section des Chemins de Fer), du commandant HEISER Constant (55e section de chemins de fer de campagne), du capitaine américain BAAR (720eme bataillon of railway) et de leur chauffeur américain, où seul le capitaine Baar survivra.
Cette jeep était-elle avec l’unité du train et a-t-elle été détruite en tentant de partir, ou est-elle arrivée (seule ?) de Guingamp, de l’autre côté, et est tombée en pleine bagarre ?

Les 4 tués américains sont bien identifiés. Mais quel était leur rôle ? Dans quels chars étaient-ils ?

Quelle était la composition exacte de la colonne allemande ? Qui la commandait ?

Plus de 100 allemands et « russes blanc » ont été tués. Où ont-ils été enterrés ?

Il y aurait-eu entre 70 et une centaine de prisonniers. Où ont-ils été conduits (au camp de Pleyber-Christ ?). Où peut-on trouver les listes de prisonniers ?

Il y a certainement dû y avoir des dizaines de blessés allemands dans les prisonniers. Où ont-ils été conduits et soignés ?

Dans un compte-rendu visé par le général Earnest, il est indiqué que deux "armored cars" et une jeep ont été détruites au début du combat et deux des chars de renfort ensuite. Qu'en est-il exactement ? Quelle était la composition des ces différents groupes US ?

Etc.

A+
Geneca
avatar
geneca

Nombre de messages : 3
Localisation : Morlaix
Emploi/loisirs : Retraité
Date d'inscription : 28/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plouigneau le 09 août 1944

Message  Panzerfaust le Mer 29 Mar 2017, 00:13

Bonsoir,

J'ai consulté ma documentation, je vais pouvoir apporter quelques éclaircissement à vos questions mais certaines n'auront pas de de réponse à coup sûr.

Je prépare un message qui va reprendre ce que disent les rapports. je le posterai d'ici quelques jours.

pour info, le Lieutenant Hall est un officier différent du Lieutenant Hamsley. Le Lieutenant Hall était "Platoon Leader" (Chef de section) dans la Troop B, d'après les rapports.

Les troop A, B, C ne sont équipés que de Jeeps et d'automitrailleuse M8 (que les américains appellent Armored Cars) Il y a bien sûr quelques véhicules de soutien, mais les chars légers Stuart M5A1 sont concentrés dans la Compagnie F. Un platoon compte 5 chars, le Lt Hamsley commandait un platoon de 5 chars, dont 4 ont été mis hors d'état de combattre, excepté celui du Lt Hamsley.

Bonne soirée,

Pzf
avatar
Panzerfaust
Admin
Admin

Nombre de messages : 1257
Age : 29
Localisation : EPINIAC (35)
Emploi/loisirs : Sans Emploi Fixe
Date d'inscription : 24/04/2008

http://www.329th-buckshot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plouigneau le 09 août 1944

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum