encore un qui s'en va !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

encore un qui s'en va !

Message  Eric29 le Lun 01 Aoû 2011, 12:03

bonjour, O.F. d'aujourd'hui!

Eric29

Nombre de messages : 647
Age : 53
Date d'inscription : 31/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore un qui s'en va !

Message  iwann le Lun 01 Aoû 2011, 16:12

Pour compléter l’article, un extrait du mail de David Portier (Les Parachutistes de la France Libre, 1940-1945) m’annonçant son décès hier matin.

Né en août 1922 à Saint-Pierre sur Dives en Normandie d'une famille modeste, Roger habite près de Lorient où il effectue ses études à l'Ecole Primaire Supérieure et Pratique. Comme son père, il devient ensuite très jeune employé des chemins de fer et en juin 1940, Roger est affecté en tant que cheminot à la gare de Gestel. Enfin, dès octobre 1941, Roger entre en Résistance, distribue des tracts et met une certaine mauvaise volonté au travail.
Le 12 novembre 1942, recherché par la Gestapo, Roger prend le train à destination de Nantes puis Bordeaux et rejoint le Pays Basque sans encombre. Par Saint-Etienne de Baïgorry, Roger traverse les Pyrénées et atteint San Sebastian puis Madrid le 9 décembre. Après un séjour en prison, Roger est libéré le 22 janvier 1943 et pris en charge par l'ambassade de Grande-Bretagne. Il fait alors la connaissance de Brett, de son vrai nom Albert Brouard, agent du BCRA engagé aux FFL en mai 1942 et chargé de filtrer les volontaires français et d'aider à leur exfiltration. Le 20 février, Roger atteint enfin Gibraltar puis embarque à destination de la Grande-Bretagne. Après un passage à Camberwell puis Patriotic School, il signe le 8 avril 1943 son engagement au sein des FFL et est affecté à la 2e Compagnie d'Infanterie de l'Air de Camberley.
Roger débute alors sa formation et participe à de nombreux stages à Fort-William puis Largo et Ringway où il est breveté parachutiste (brevet n° 2222). A Auchinleck, Roger est alors affecté au stick de l'aspirant de Carville et il poursuit sa formation. Il se lie également avec ses camarades Jacques Buchart, Marcel Ruelle, Jean Le Goas, André Bondon et bien d'autres gars du 2e squadron.
Dans la nuit du 9 au 10 juin, le stick de Carville est parachuté sur la base Samwest en forêt de Duault. Le 12 juin, Roger participe aux combats et parvient à se replier en direction de la base Grog où les SAS sont rassemblés par le capitaine Déplante. Séparé de l'aspirant de Carville qui sera tué début août à la libération de Rosporden, Roger est chargé d'encadrer des éléments du 5e Bataillon FFI près de Gourin et il participe à la libération de cette région avec notamment le SAS Henri Brown, le Canaque.
Début avril 1945, Roger est affecté au stick de l'aspirant Metz et participe à la mission Amherst notamment en assurant la prise d'un pont destiné à faciliter la progression des unités blindés canadiennes.

Nota : Le 5ème Bataillon FFI du Morbihan est le Bataillon Libé-Nord commandé par Le Coutaller (Guémené-sur-Scorff, Le Faouët, Gourin) qui deviendra le 10ème Bataillon Rangers à la Libération sur le front de le Poche de Lorient.

Une photo de juillet 44, avec le SAS Roger Hourdin entouré de 2 Résistants, à gauche Sam Février et à droite le Chef de Groupe Guy Clément

iwann

Nombre de messages : 449
Localisation : 56
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum