76.Infanterie-Division

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

76.Infanterie-Division

Message  jeremiah29 le Lun 30 Mai 2011, 18:55

La 76.ID est formée à partir de réservistes à l’été 1939 à Berlin, WK III, au sein de la 2e vague de recrutement.
Au début de la campagne à l'Ouest le 10 mai 1940, la division franchit la frontière luxembourgeoise et les fortifications françaises et progresse vers la région au sud-est de Sedan, où elle se retrouve en position de flanquement des forces allemandes dans le nord de la France.
Elle prend part à la campagne de l'Ouest à la fin du mois de mai 1940 avec l’attaque sur la ligne Maginot dans les secteurs de Sedan, Vouziers et Verdun, la capture de Verdun le 15 juin, et les offensives dans les régions de Toul, Nancy et Saint-Dizier. En juillet, la division est transférée depuis le secteur de Nancy vers l'Est.
La division, commandée par le Generalleutnant Maximillian de Angelis (1er septembre 1939 - 26 janvier 1942), est subordonnée successivement au XXIII.AK, VII.AK et XXXVI.AK.


En mai et juin 1941, la division séjourne en Moldavie pour entraînement et préparation en vue de l'opération "Munich" (invasion de la Russie à partir de la Roumanie) et progresse par Moguilev-Podolsky, Uman, Kirovograd, Krasnograd, et Izioum, jusqu’à la région de Artemovsk-Slavyansk où elle mène des actions défensives durant l'hiver et le printemps 1942.

À l'été 1942, la division, alors aux ordres du Generalleutnant Carl Rodenburg (26 janvier 1942 - 31 janvier 1943), avance et prend part à la bataille de Stalingrad où elle est détruite en janvier 1943.

L’unité est à nouveau formée dès le 17 février 1943 au sein du l’OB West par l’apport de deux régiments renforcés, les verstärktes Gren.Rgt.876 et 877, ces deux régiments ayant été formé dans le but de re-compléter les divisions de la 6.Armee détruites à Stalingrad. Ils sont chacun composé de trois Grenadier-Bataillone, d’une Panzerjäger-Kompanie, une Infanterie-Geschütz-Kompanie, un Artillerie-Abteilung, une Pionier-Kompanie et un Radfahr-Schwadron.

Elle s’installe en Bretagne en mars dans les régions de Redon, Nantes, Vannes où elle assure la défense de la côte française et de la base sous-marine à Saint-Nazaire.
Le 7 mars 1943, le verstärktes Gren.Rgt.876 est reclassé en Gren.Rgt.178, le III./178 étant composé des restes de l’ancien régiment. Le même jour, le verstärktes Gren.Rgt 877 devient le Gren.Rgt 203, le III./GR.203 étant lui aussi composé des restes de l’ancien régiment.
Le nouveau Füsilier-Rgt.230 est quant à lui formé à partir des éléments des III./GR.876 et du III./GR.877, ainsi que de restants de l’ancien régiment.
Le 10 mars 1943, le Kommandeur der Infanterie-Divisions-Nachschubtruppen 176
est reformé, suivit le 1er avril, du Feldersatz-Bataillon 176, du Radfahr-Abteilung 176 qui prend cependant la dénomination de Aufklärungs-Abt.176, et du Inf.Div.Nachrichten-Abt.176.
À compter du 16 mars, c’est au AR.176 est reformé en Bretagne. L’état-major régimentaire (Regimentsstab), le III./AR.176 et le IV./AR.176 sont à nouveau formé à la mi-avril à partir des restants de l’ancien AR.
Le I./AR.176 est formé avec l’Artillerie-Abteilung du Gren.Rgt.876, le II./AR.176 avec celui du Gren.Rgt.877.
Enfin le 11 avril, c’est au tour de la Panzerjäger-Abteilung 176 d’être formée à nouveau.
Le 5 juin, la 2./AR.176 est cédée à la 334.ID lors de la création de son Art.Rgt. Cette batterie est vite remplacée au sein du AR.176.

- Organisation :
Grenadier-Regiment 178
Grenadier-Regiment 203
Füsilier-Regiment 230
Artillerie-Regiment 176
Pionier-Bataillon 176
Panzerjäger-Abteilung 176
Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 176
Kommandeur der Infanterie-Divisions-Nachschubtruppen 176
Verwaltungsdienste 176
Sanitätsdienste 176
Feldlazarett 176
Veterinärkompanie 176

La division est relevée sur ses positions sur la côte pour l’opération "Aufbruch" (Départ), l’exécution de mouvements de marche par la division dans les secteurs de Vannes, Rennes, Montfort et Redon.
Le Generalleutnant Erich Abraham (ancien Kommandeur du GR.230) est affecté le 1er avril 1943 à la tête de la 76.ID, et il en prend le commandement officiel le 1er juin suivant. Durant cette période, la division est subordonnée à l’AOK 7, puis au XXV.AK.

Generalleutnant Erich Abraham

En juillet 1943, la 76.ID est transféré vers la région côtière de Gênes / Savone pour y assurer la sécurité du nord de l'Italie.

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1935
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum