275.Infanterie-Division

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

275.Infanterie-Division

Message  jeremiah29 le Jeu 11 Nov 2010, 19:14

Bonjour !

La 275.ID est activée dans l'ouest de France le 17 novembre 1943, en tant que division de la 22e vague. La division absorbe l’état-major (Stab) et les éléments survivants de la 223.ID dissoute après de très lourdes pertes sur le front russe.
Quatre Reserve-Grenadier-Bataillonen sont également employés à la constitution de la division : le Res.Gren.Btl.234, le Res.Gren.Btl.425 qui devient en décembre 1943 le I./GR.985, le Res.Gren.Btl.475 devenant le I./GR.984, et le Res.Gren.Btl.190 qui devient en janvier 1944 le Füsilier-Bataillon 275.
Initialement, il semble que la nouvelle division devait être désignée 352.ID, mais elle fut finalement désignée 275.ID le 10 décembre 1943. Bien que toujours en formation, la division est transférée en Bretagne en février 1944.

Le 1er juin, la division indique un effectif de 10 768 officiers et hommes de troupes, ainsi que 1560 Hiwis.
Kdr : Generalleutnant Schmidt
Ia : Major Hass
Ib : Major Hahn
Ic : Hauptmann d.R. Markus
IIa : Major d.R. Teichert

Grenadier-Regiment 983 : Oberst Siegfried Kaessberg
- I./Gren.Rgt. 983
- II./Gren.Rgt. 983
- 13.(iG)/Gren.Rgt. 983
- 14.(PaK)/Gren.Rgt. 983

Grenadier-Regiment 984 : Oberst Joachim Heintz
- I./Gren.Rgt. 984
- II./Gren.Rgt. 984
- 13.(iG)/Gren.Rgt. 984
- 14.(PaK)/Gren.Rgt. 984

Grenadier-Regiment 985 : ??
- I./Gren.Rgt. 985
- II./Gren.Rgt. 985
- 13.(iG)/Gren.Rgt. 985
- 14.(PaK)/Gren.Rgt. 985

Artillerie-Regiment 275 : Oberst Otto Brechbiel
I./AR.275 :
1./Art.Rgt. 275 : 3 x 10,5 cm FH
2./Art.Rgt. 275 : 3 x 10,5 cm FH
3./Art.Rgt. 275 : 3 x 10,5 cm FH
II./AR.275 :
4./Art.Rgt. 275 : 4 x 10,5 cm FH
5./Art.Rgt. 275 : 4 x 10,5 cm FH
6./Art.Rgt. 275 : 4 x 10,5 cm FH
III./AR.275 :
7./Art.Rgt. 275 : 4 x 10,5 cm FH
8./Art.Rgt. 275 : 4 x 10,5 cm FH
9./Art.Rgt. 275 : 4 x 10,5 cm FH
IV./AR.275 :
10. / AR. 275 : 3 x 15 cm s.FH. 18
11. / AR. 275 : 3 x 15 cm s.FH. 18
12. / AR. 275 : 0

Füsilier.Bataillon 275 : ??
Panzer-Jäger-Kompanie 275 : Hauptmann Fallnich
Pionier-Bataillon 275 : Hauptmann Kaiser
Feldersatz-bataillon 275
Inf.Div.Nachrichten-Abt.275 : Hauptmann Hagemann
Div.Nachschubtruppen 275
Verwaltungsdienste 275
Sanitätsdienste 275
Veterinär-Kp.275
Feldpost amt 275


MS # A-975 - 275.ID Generalmajor Hans Schmidt - 6 février 1946
Partie I.
Organisation initiale et engagement en Bretagne décembre 1943 - juin 1944.

Après avoir été commandant de la 68.ID à l'Est de janvier à novembre 1943, j'ai reçu l’ordre d’activer la 275.ID et d’assumer le commandement de celle-ci le 12 décembre 1943. A cette époque, Niort, 45 km SO de Poitiers, avait été fixé comme lieu pour l'organisation initiale. Le LXXX.AK (Generalleutnant der Artillerie Gellenkampf), auquel j'étais subordonné, se trouvait également stationné là.
La 275.ID fut formée à partir des 223.ID et 255.ID, qui toutes deux avaient été liquidées en raison de lourdes pertes à l’Est. Nous reprîmes l’ensemble de l’état-major divisionnaire et les cadres de l'infanterie, de l’artillerie et des détachements de transmissions de la 223.ID. En outre, nous continuâmes à recevoir les convalescents de retour à ces divisions, lesquels constituèrent un groupe de combat éprouvé de sous-officiers et d’hommes de troupe. De plus, la plupart des officiers, transférés à la nouvelle division, avait eu l'expérience du combat précédemment.
Notre première mission fut de créer un nombre suffisant de personnel qualifié au moyen de cours en continu. Près des 2/3 de la division étaient composés de nouvelles recrues, qui étaient arrivées à la fin janvier 1944. La zone de recrutement IV (Dresde) était responsable des remplacements.
Au début de janvier 1944, la division fut transférée depuis la zone de la 1.Armee à celle de la 7.Armee, laquelle avait son QG à Redon, 40 km au sud-ouest de Rennes. Elle devait constituer une réserve pour cette dernière. La division fut subordonnée au XXV.AK de Pontivy, sous le commandement du Generalleutnant der Artillerie Fahrmbacher.
A cette période, la division n’était pas affectée à la défense de la côte, mais à la fin janvier, elle dû prendre en charge la défense d’un secteur s’étendant depuis la péninsule de Quiberon inclus jusqu’à environ 15 km au sud de l’embouchure de la Loire. Là, les forces relativement faibles des autres divisions, les formations locales et les forces navales de Belle-Ile, me furent subordonnées. En quelques semaines, tous les bataillons d’infanterie n'appartenant pas à la division furent retirés, nous dûmes donc occuper l'ensemble du secteur avec nos propres troupes. En plus du personnel local employé à la construction d’équipements pour l‘artillerie lourde, un renfort de trois bataillons de Russes me fut subordonné. Un d'entre eux fut plus tard transféré à la division voisine de droite à Lorient. À la forteresse de Saint-Nazaire qui m’était également subordonnée - commandant : Oberst Blumentritt, puis plus tard Brig.Gen. Nuenten - une brigade de Flak de la marine et un commandant des forces navales furent également affectés.
Ainsi, la 275.ID avait une triple mission :
- Défendre la côte,
- entraîner les recrues,
- réaliser une organisation de base.
En raison de la longueur du secteur, l’affectation des recrues à la défense de la côte ne pu être évitée. Néanmoins, nous réussîmes à conserver les délais prévus pour faire de la division une unité prête à emploi vers la mi-avril. À ce moment, la division était prête pour tout type d'engagement, en personnel, en équipement et au niveau entraînement. La composition de la division était du type courant, à l'exception du bataillon antichar, qui consistait en une seule compagnie antichar de 12 canons 7,5 cm Pak (sans châssis automoteur.) Les compagnies de canons d’assaut et de Flak ne furent pas activées.
La force de la division s’élevait à environ 12 500 hommes.
La période avant l’Invasion fut employée pour la formation et l’entraînement (bataillon et régiment). En outre - plus spécialement après la prise de commandement du GFM Rommel - les défenses de la côte et l’amélioration des zones arrières furent fortement accentuées, en particulier en matière de construction d’obstacles sur les plages et aux endroits qui étaient le plus appropriés pour des atterrissages.

Partie II.
Engagement de la division en Normandie 6 juin - 24 juillet 1944.
Kampfgruppe Heintz.

Dans le cas d'une invasion, la division avait pris des dispositions pour l'engagement immédiat d'un groupe de combat. Il s'agissait du Gren.Rgt 984 avec le III./Artillerie-Regiment 275, le bataillon de reconnaissance, le bataillon du génie (moins une compagnie), la moitié d’une compagnie hippomobile de ravitaillement et une force correspondant à un groupe de transmissions (deux sections de radio et deux sections téléphoniques). Le groupe de combat était sous le commandement de l’Oberst Heinz, commandant du GR.984.
Dès le 6 juin 1944, la Kampfgruppe fut mise en mouvement sur ordre de la 7.Armee. La division devait combler les brèches créées par le retrait de ces forces avec ses propres troupes. Le déplacement de la Kampfgruppe fut réalisé par chemin de fer. Le départ de Redon fut effectué dans la nuit du 7 au 6 juin, et l'arrivée sur la zone de combat - à l'ouest de Saint-Lô - eut lieu le 12 juin. Pendant le transport, la Kampfgruppe subit ses premières pertes lors d’attaques aériennes. La plupart des transports durent être abandonnés en cours de route, et le voyage dû être poursuivi à pied.
Dans un premier temps, la Kampfgruppe servit de réserve pour le LXXXIV.AK, puis fut subordonnée à la 17.SS-PGD (Goetz von Berlichingen) et engagée dans ce secteur. Elle subit de lourdes pertes. Le 10 juillet, les restes furent subordonnés à la Panzer-Lehr-Division, et, le 29 juillet, à la 353.ID. Même après l'arrivée de ma division dans la zone de combat, contrairement à nos attentes, la Kampfgruppe ne nous fut pas restituée. En octobre 1944 seulement, lors de l'engagement dans la forêt de Huertgen, la Kampfgruppe Heinz fut de nouveau mise sous mon commandement. A cette époque, elle ne possédait plus qu’une force de 150 hommes, contre environ 3500 hommes qu’elle avait eut au début des combats, le 6 juin 1944.

La 275.ID sans la Kampfgruppe Heinz.
L'invasion n’affecta pas le secteur de la façade atlantique de la division. Après le départ de la Kampfgruppe Heinz, la défense du secteur fut organisée par un regroupement approprié. La garnison de la forteresse Saint-Nazaire fut réduite à deux bataillons, dont l’un composé de Russes. Dans le secteur de la division, aucune attaque aérienne de grande envergure par des bombardiers n’eut lieu. Seules quelques attaques furent réalisées par des chasseurs-bombardiers sur les ponts et les gares. Les dommages et les pertes furent négligeables.
Entre le 6 et le 8 juillet 1944, le reste de la 275.ID fut retiré sur ordre de la 7.Armee, et déplacé vers le front. Le secteur divisionnaire au nord de la Loire fut repris par le voisin de droite (265.ID) et au sud de la Loire, sur environ 5 km par le voisin de gauche (158.RD). La frontière entre la 7.Armee et le 1.Armee fut, en conséquence, décalée.

Le reste de la MS # A-975 faisant référence à l'engagement de la division dans les combats de Normandie, je la poursuivrait dans le sujet adéquat. Wink

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1934
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 275.Infanterie-Division

Message  Panzerfaust le Jeu 11 Nov 2010, 20:01

Salut laurent,

Je voudrais savoir où tu as récupéré cette military studies.

merci
avatar
Panzerfaust
Admin
Admin

Nombre de messages : 1262
Age : 30
Localisation : EPINIAC (35)
Emploi/loisirs : Sans Emploi Fixe
Date d'inscription : 24/04/2008

http://www.329th-buckshot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 275.Infanterie-Division

Message  jeremiah29 le Mar 12 Jan 2016, 18:30

Bonjour !

Ci dessous les divers mouvements durant les premiers mois de 1944 de la 275.ID, mais également d'autres unités présentes dans le secteur KVA "C2".
A noter l'arrivée prévue de la 91.LL-Division le 1er mai 1944 et finalement son transfert le 8 mai vers la Normandie alors que le gros de la division est toujours en route vers Nantes.

3.1.44 :
Échange entre le Komm.General XXV.AK et le chef d.G. :
V.B. Saint-Nazaire :
Proposition du Komm.General d’utiliser les 2 bataillons restants de la 243.ID et de restituer 1 bataillon de la 343.ID et 1 batterie à la 343.ID.

8.1.44
:
Les éléments de la 343.ID stationnés dans le KVA "C2" restent d'abord dans ce secteur.
Le III./AR.343 peut être, en accord avec l’installation préalable des Ost-Batteries, ramené dans le KVA "B".

9.1.1944
retrait de la 243.ID:
Jusqu’ici, 22 transports de la 243.ID sont arrivés dans la zone du LXXXIV.AK.
le Stab du I./GR.852 avec les 1./GR.852, 2./GR.852 ainsi que la 13./GR.898 sont retournés à la 343.ID.

à la 275.ID sont arrivés :
Bäckerei-Kp. et Vet.Kp. 223
9 et 10.Fahrkol. 223
Div.Verpfl.Amt 223

16.1.44
4.) I./GR.922 (précédemment en réserve de Korps) utilisé dans le V.B. Saint-Nazaire.
III./GR.898 utilisé dans le K.V.Gruppe Guérande.

1.) XXV.AK:
7./GR.851 (anciennement à VB Saint-Nazaire) est retourné à la 343.ID vers Lannilis.

17.1.44
GR.984 (275.ID) reprend le commandement du KV-Gruppe Vannes. Rgt.Stab à Vannes.

XXV.AK:
Changement d'hébergement à la 275.ID.
Stab I./GR.922 avec 4.Kompanie à L’Immaculée,
1./GR.922 front ouest V.B. Saint-Nazaire,
2./GR.922 Château Rohan (V.B. Saint-Nazaire)
3./GR.922 Donges,
3./GR.852 Saint-Nazaire,
4./GR.852 Saint-Nazaire,
Le Stab III./GR.898 à Trescalan (nord-ouest Guérande)
9./GR.898 à Pénestin,
10./GR.898 à Brandu (nord-ouest La Turballe)
15./GR.898 à Guérande.

Pi.Kp. zbV.752 (Partie A) pour travaux de finition vers Mesquer (nord-est Piriac)
Le Stab III./Fest.Stamm-Abt. XXV (275.ID) Port de Saint-Nazaire.

21.1.44
XXV.AK :
Stab III./AR.343 avec Stabs-Batterie et 7.Batterie transférés de retour et arrivés à Landerneau.
Ost-Art.Abt.752 utilisé sur KVA "C2".
Hébergements :
Stab La Baule,
1.Batterie sur Wn Tu46 (2 km sud-est Guérande)
2.Batterie sur Wn Tu45 (2,5 km nord-nord-ouest Guérande)
3.Batterie sur Wn Tu43 (5,5 km nord-nord-ouest Guérande)
4.Batterie sur Wn Tu44 (4,5 km nord-nord-ouest Guérande)

28.1.44
XXV.AK :
De la 275.ID ont été mis en marche :
a) Entgiftungstrupp der San.Kp.255 vers la 276.ID.
b) Bäckerei-Kp.255 vers Toul
c) Div.Verpfl.Amt.255 vers La Roche-sur-Yon.

1.2.44
Gen.Kdo. XXV.AK :
À la 275.ID ont été transférés :
Stab I./GR.GR.985 vers Herbignac,
1./GR.985 vers Férel (4 km nord-ouest Herbignac),
2./GR.985 vers Saint-Lyphard,
3./GR.985 vers Herbignac,
4./GR.985 vers Asserac.

2.2.44
XXV.AK :
Ont été transférés :
Stab II./GR.921 vers Wn T28
5./GR.921 vers Wn T131
6./GR.921 vers Wn T23
7./GR.921 vers Wn T39
8./GR.921 vers Wn T113

9./GR.898 vers Guérande
11./GR.898 vers Wn T16
12./GR.898 vers Pénestin.

3.2.44
XXV.AK :
Ont été transférés :
12./AR.275 vers Théhillac (8 km sud-ouest Redon),

11.2.44
I./AR.275 utilisé dans la zone de la Festung Saint-Nazaire.
Abt.-Gef.Stand : Wn N59 (1 km ouest Immaculée).

Gen.Kdo. XXV.AK :
Ont été logés :
1./AR.275 dans Wn N57 près d’Immaculée
2./AR.275 dans Wn N58 près d’Immaculée
3./AR.275 dans Wn T48 près d’Escoublac

13.2.44
XXV.AK :
A été transférée :
9./AR.275 vers Kerlo (5 km ouest de Elven).

25.2.44
XXV.AK :
Ont été transférés :
à la 275.ID :
6./GR.985, 7./GR.985 et 8./GR.985 depuis Pt.Château vers Festung Saint-Nazaire.
I./GR.985 depuis Herbignac vers Pt.Château,
Rgts.-Gef.Stand AR.275 vers La Baule.

26.2.44
Rgt.Stab 983 (275.ID) a pris le commandement du KVG Guérande.
II./GR.983 (275.ID) a remplacé le III./GR.898 (343.ID) dans le KVUG La Turballe.

27.2.44
Gen.Kdo. XXV.AK :
Ont été transférés :
À la 275.ID :
Stab II./GR.985 et 5./GR.985 vers Monier (1,5 km ouest Saint-Nazaire)
6./GR.985 et 8./GR.985 vers Saint-Nazaire,
II./AR.275 (moins 1 Batterie) en position au nord de Escoublac
III./AR.275 (moins 1 Batterie) en position  à l’est de Plouharnel

Stab Ost-Art.Abt.752 vers Wn T17 (1,5 km nord-est La Turballe).

4.3.44
XXV.AK :
ont été transférés à :
275.ID :
Pz.Jg.Kp.275 vers La Gacilly (13 km nord Redon).

6.3.44
XXV.AK :
Nachschub-Tr.275 (275.ID) transféré vers Malville (6 km est Savenay).

7.3.44
XXV.AK :
Ont été transférés :
2./Fahrschw.275 (275.ID) vers Elven (16 km nord-est Vannes) et 2./San.Kp.275 vers Nantes.

9.3.44
XXV.AK :
KVG Saint-Michel subordonné au Kdr.GR.985.

13.3.44
XXV.AK :
Ont été transférés :
275.ID :
8./GR.921 vers Escoublac.

18.3.44
2) II.GR.984 (275.ID) a pris en charge le KVG Plouharnel.
XXV.AK :
Ost-Btl.636 (moins 2.Kp.) transféré vers Festung Lorient (265.ID),
2./Ost-Btl.636 subordonnée au II./GR.984 (275.ID).

19.3.44
Ont été transférés et logés :
à la 275.ID :
Stab II./GR.984 à Carnac,
5./GR.984 à Kerlejean (2 km ouest Carnac),
6./GR.984 à Kerourien (3,5 km sud Etel),
7./GR.984 à La Trinité (5 km est Carnac)

20.3.44
II./GR.921 (243.ID) remplacé par I./GR.983 (275.ID) sur la KVUG La Baule, I./GR.922 remplacé par le I./GR.985 sur le secteur ouest de la Festung Saint-Nazaire.

21.3.44
Gen.Kdo. XXV.AK :
Ont été logés :
I./GR.983 (275.ID) :
Stab à Pontchâteau (sud Le Pouliguen)
1.Kp. à Mazy (nord Pornichet)
2.Kp. à Le Croisic
3.Kp. à Le Pouliguen
4.Kp. au Flugpl. Escoublac.

I./GR.985 (275.ID)
Tab à Kerdavid (Festung Saint-Nazaire)
1.Kp. La Bouletrie (Festung Saint-Nazaire)
2.Kp. Brais (Festung Saint-Nazaire)
3.Kp. Le Villez (Festung Saint-Nazaire)
4.Kp. 500 m ouest Brais (Festung Saint-Nazaire).

22.3.44
I./GR.922 et II./GR.921 (243.ID) retirés du KVA C2 (275.ID) pour la zone du LXXXIV.AK.

24.3.44
I./GR.922 et II./GR.921 (243.ID) transférés vers leur division.

30.3.44
XXV.AK :
Vet.Kp.275 (275.ID) transférée vers Malansac (36 km est Vannes).

7.4.44
XXV.AK :
1./Füs.Btl.275 (275.ID) vers Saint-Brévin (front terrestre de Saint-Nazaire)
1./Georg.Btl.798 (275.ID) vers Sarzeau (sud de Vannes).

14.4.44
XXV.AK : se sont déplacés :
à la 275.ID :
1./GR.984 vers Locminé
2./GR.984 vers Baud
5./GR.985 vers Minier (Festung Saint-Nazaire)

15.4.44
L’Ost-Pi.Kp.752 est affiliée temporairement au service de poste générale du GR.983 (275.ID).
La Kp. reçoit le Feldpostnummer 08 109 A (Feldpostnummer du GR.893 avec lettres distinctives).

17.4.44
Se sont déplacé :
Stab GR.985 (275.ID) vers Saint-Brévin (rive droite de la Loire),

18.4.44
XXV.AK.:
Lieux de logement de la Kampfgruppe Heintz :
Stab GR.984                                            Locminé
Stab I./984 et 1./984 et éléments 4./984  Baud
2./984 et éléments 4./984                         Locminé

13./984 et 14./984                                    Baud
Stab II./Radf.Btl.895 et 6./895               Melrand
5./GR.895                                                Guéméné
7./GR.895                                                Pluméliau
8./GR.895                                                Rumengol (nord-ouest Locminé).
1./Schwadron Ost-Radf.Abt.285           Bubry
1 Zug Kosaken-Kdo.                               Naizin.

23.4.44
XXV.AK : se sont déplacés :
b) à la 275.ID :
Stab I./GR.985 vers L’Immaculée,
5./GR.985 en échange avec 8./GR.985
8./AR.275 vers 2,5 km nord de La Trinité-sur-Mer.

1.5.44
Objet : 91.ID
1) suite à l’ordre du Führer, la 91.ID (en réorganisation) est fournie en provenance de la Patrie à partir du 2 mai à l'Armee.
2) mise en place dans la région Nantes (incl.) - Châteaubriant (incl.) - Le Sel (24 km au sud de Rennes) (incl.) - La Gacilly (13 km au nord de Redon) (incl.) - Redon (excl.) - Pontchâteau (incl.) - Savenay (incl.).
3) l'hébergement doit être effectué façon Kampfgruppe.
1 Gren.Rgt. doit être placé sur le front nord du secteur de défense de Nantes et sur les hauteurs entre Nantes et Pontchâteau.
Poste de commandement divisionnaire : Nantes ou Savenay, ou Pontchâteau.

7.5.44
À la 275.ID :
6/AR.275 sur la position de la 5./AR.275
5./AR.275 dans les précédents logements de la 6.Batterie.

8.5.44
à la 91.ID jusqu’ici 15 trains arrivés.

8.5.44
La 91.ID est fournie au LXXXIV.AK à la place de la 2.FJD et subordonnée comme réserve de l'Armee pour utilisation et approvisionnement.
Le Bv.T.O. arrête la tête des éléments encore roulants et dirige les éléments déjà déchargés en direction de Saint-Lô. Signaler immédiatement destinations par le LXXXIV.AK.
Au lieu de la 91.ID, la 2.FJD est fournie au XXV.AK dans la région fixée précédemment pour la 91.ID.
De celle-ci, le FJR.6 est d'abord apporté du Truppen-Üb.Platz Wahn. Le gros de la division suit après retrait de l'autre front et après le regroupement rapide des unités.
La 2.FJD est subordonnée pour utilisation de masse contre un débarquement ennemi (par mer ou aérien) et aux services des troupes du XXV.AK pour l’approvisionnement courant, et subordonné au Gen.Kdo. XI.Fl.Korps pour les questions d’équipement.

10.5.44
Le Führer ordonne que le Fallsch.Jg.Rgt.6 soit acheminé immédiatement en Normandie pour la défense contre les troupes aéroportées. La 2.FJD doit rejoindre la région entre Rennes et Nantes. Le transfert par la suite du FJR.6 vers la 2.FJD demeure sous réserve. Les transports pour le FJR.6 doivent être dirigés dans la direction de Saint-Lô.

11.5.44
sont arrivés :
De la 91.ID dans la nouvelle région 12 trains

13.5.44
Avis de l’AOK.
Pour la 275.ID (22.welle) et 77.ID (25.Welle) des rapports sur l'état de la réorganisation ont été présentés le 3 mai 1944.
En particulier, à la 275.ID, l’arrivée des armes, appareils et véhicules manquants est extrêmement lente.

16.5.44
XXV.AK :
13./ et 14./GR.985 (275.ID) transféré vers Tharon (1 km au sud de Saint-Michel-Chef-Chef).

17.5.44
Gen.Kdo. XXV.AK :
5./AR.275 (275.ID) sur Wn T47,
IV./AR.275 avec Stab, 10.Batterie et 11.Batterie prêts à faire feu dans la région au nord-est de Plouharnel.

20.5.44
Gef.Stand GR.984 pour la durée de l'action "Landgraf"vers Grand Champs (NW. Vannes).

21.5.44
Gen.Kdo. XXV.AK :
II./GR.985 (275.ID) avec 2 Kpn. et demi sur le front terrestre Saint-Brévin,
Stab et 1 Kp. et demi vers Saint-Père-en-Retz
Füs.Btl.275 vers Saint-Nazaire.

22.5.44
Du II./GR.985 (275.ID) ont été utilisés :
5./GR.985, 7./GR.985 et la moitié de la 8./GR.985 sur le front terrestre de Saint-Brévin,
6./GR.985 et la moitié de la 8./GR.985 à Saint-Père-en-Retz.

26.5.44
Ost-Btl. I./Mitte a remplacé le I./GR.985 dans la Festung Saint-Nazaire,
I.GR.985 (275.ID) a pris en charge le KVUG Saint-Michel.

28.5.44
XXV.AK :
À la 275.ID ont été transférés :
Stab I./GR.985 Wn M4 (Saint-Michel Chef-Chef),
1./GR.985 Quirrouard (Wn M11),
2./GR.985 Le Plaine,
3./GR.985 et 4./GR.985 sud Wn M4,
Stab et 6./GR.985 Saint-Père-en-Retz,
5./GR.985 Wn N26,
7./GR.985 Wn N32,
8./GR.985 Wn N26 et N32,

Stab Ost-Btl. I./Mitte Wn N67 (Kerdavid) (ouest Saint-Nazaire),
1.Kompanie  Wn 54b,
2.Kompanie  La Bouletrie,
3.Kompanie  Wn N48,
4.Kompanie  répartie entre les 1. et 3.Kompanie;

Stab Div.Füs.Btl.  La Bouletrie,
1.Kompanie  La Bouletrie,
2.Kompanie  Wn N131,
3.Kompanie  Wn N119,
4.Kompanie  répartie entre les 2. et 3.Kompanie

2.6.44
XXV.AK :
I./GR.984 (275.ID) en marche dans la Festung Saint-Nazaire.

3.6.44
XXV.AK :
À la 275.ID ont été transférés :
I./GR.984 dans la Festung Saint-Nazaire,
Feldersatz-Btl.275 vers Vannes.

4.6.44
2) I./GR.984 (275.ID) utilisé dans la Festung Saint-Nazaire.
Btls.Gef.Stand : lisière nord de Montoir.

Gen.Kdo. XXV.AK :
Du I./GR.984 (275.ID) ont été logés :
1.Kp. et éléments 4.Kp. Wn N68
2.Kp. et éléments 4.Kp. Wn N70
3.Kp. et éléments 4.Kp. Lisière nord Montoir.
13./GR.984 transférée vers Auray,
14./GR.984 transférée vers Kerisper (4 km sud Auray).

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1934
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 275.Infanterie-Division

Message  jeremiah29 le Mer 13 Jan 2016, 09:30

Bonjour !

Ci dessous un document intéressant concernant l'occupation du secteur KVA "C2" au début de l'année 1944.
La seconde partie concerne le LXXIV.Armeekorps mais je l'ai laissé car il est également intéressant de pouvoir comparer les différents secteurs défensifs...

Je ne suis pas parvenu à déchiffrer l'abréviation "V.B." devant Saint-Nazaire et Saint-Malo. Il s'agit probablement d'un terme se rapportant aux Festungen... scratch
Je n'ai pas non plus traduit le terme "Bodenständig", terme désignant tout ce qui est attaché à un secteur donné (unités, armes, etc), et que chacun connait normalement...


21.1.44
Objet. : capacité de défense des secteurs des XXV.AK et LXXIV.AK après retrait de 2 divisions.

En complément au message sur la capacité de défense de la 7.Armee, après retrait des  243.ID et 346.ID, l'état de la capacité de défense des secteurs des XXV.AK et LXXIV.AK au 18.1.44 est rapporté :

I. XXV.AK :
1) KVA "C2" :
a) occupation précédente : 243.ID avec
9 Grenadier-Bataillons, dont 2 dans la V.B. Saint-Nazaire,
2 Ost-Bataillons,
10 Batteries,
1 Pionier-Bataillon,
1 Nachrichten-Abteilung

b) occupation actuelle : Stab 275.ID avec
1 1/2 Grenadier-Bataillons de la 343.ID,
2 Grenadier-Bataillons de la 243.ID (dont 1 dans la V.B. Saint-Nazaire)
3 Ost-Bataillons,
4 Ost-Batteries (actuellement encore 3 batteries allemandes de la 343.AR)
à l‘exception des :
Troupes Fest.Stamm comme précédemment

c) La réduction des défenses d'artillerie est évidente. Au lieu des 10 batteries du AR.243 sont arrivées 4 Ost-Batteries.
Les forces du génie sont totalement absentes.
Le maintien des communications n’a lieu que par une réalisation de fortune opérée par une faible Nachr.Kp.

d) les ordres de commandement rencontrent des difficultés particulières.
Sont actuellement utilisés :
Stab 275.ID (en réorganisation) comme état-major pour le KVA "C2",
1 Rgt.Stab 275.ID pour le KV.Gruppe Vannes,
1 Rgt.Stab 343.ID pour le KV.Gruppe Guérande.
Le transfert du commandement dans le KVA "C2" au Stab de la 275.ID en plus de ses missions de formation peut être considéré comme une solution temporaire, aussi longtemps que cette division n’est pas destinée à d'autres missions, et permet cette double mission d’instruction et de préparatifs d’utilisation. Il en va de même pour la mise en place du Rgt.Stab de la 275.ID.

L’AOK demande donc :
1 état-major "bodenständigen" (Div.Stabes) pour le KVA "C2"
et au moins 1 Gren.Rgt.Stabes.

e) En raison de l'occupation insuffisante de Wn et des nombreux éléments de position, l’entretien et la gestion des armes "bodenständigen" ainsi que leurs munitions sont négligés. Les positions abandonnées sont ensablées, les bunkers individuels sont pleins d'eau.

Verdict global :
En raison de la légère occupation, le KVA "C2" n’est pas défendable partout. Les forces existantes ne représentent qu’une garnison de sécurité. On ne peut renoncer à l'utilisation indésirable en soi d’éléments provenant d'autres divisions.
Dans la situation actuelle, l'état actuel de la défense du KVA "C2", qui a pris une importance accrue en raison du point d'appui de sous-marin et de l’important port de Nantes, est jugé acceptable aussi longtemps que la 275.ID (en réorganisation) reste derrière ce secteur.

II. LXXIV.AK :
1) KVA "A1" :
a) occupation précédente : 346.ID avec
6 Grenadier-Bataillons, dont 2 dans la V.B. Saint-Malo,
2 Ost-Bataillons,
6 Batteries,
1 Pionier-Bataillon,
1 Nachrichten-Abteilung.

b) occupation actuelle : Div.Stab zbV 721 (Kdr.d.Osttr.) avec
1 Gren.Bataillon de la 346.ID (dans la V.B. Saint-Malo),
2 Ost-Bataillons,
1 Grenadier-Bataillon de la 266.ID
1 Artillerie-Abteilung à 2 Batteries de la 266.ID,
1 Ost-Bataillon de la 343.ID.

c) L'occupation en infanterie est insuffisante.
Sur le front terrestre de la V.B. Saint-Malo ne se trouve actuellement aucune troupe.
Granville est occupée par une seule Kompanie. Comme réserve, 1 Bataillon seulement (moins une Kompanie) est disponible.

d) La réduction des défenses d'artillerie de 6 à 2 batteries revêt une importance particulière. Les forces du génie sont absentes.
Pour les besoins de communications, une faible Div.Nachr.Kp est rassemblée à titre provisoire.

e) L’installation en états-majors est insuffisante.
Actuellement, ne roulent immédiatement que les 5 bataillons que l’état-major zbV 721 (Kdr.d.Osttr.) a lui-même créé par de moyens de fortune. La nomination du commandant des troupes de l'Est à la tête du KVA "A1" devait avoir lieu en raison du rapide retrait de la 346.ID. L’AOK considère que cette solution sur le long terme n’est pas acceptable. En outre, la V.B. Saint-Malo a besoin d’un état-major spécial "bodenständigen", comme il a été accordé pour les autres zones de défense.
L’AOK ne peut pas installer et équiper de sa propre initiative les moyens de commandement de ces états-majors, et a donc demandé de l'équipement et de l’approvisionnement pour 1 Div.Stabes "bodenständige" et 1 Gren.Rgt.Stabes.

De même au sujet l’utilisation d’un organe d’état-major "bodenständige" et d’un organe administratif pour la VB Saint-Malo, le commandement du large secteur de 270 km par le Stab zbV 721 est très difficile. Si ce Stab doit être utilisé en tant que Div.Stab, pour commencer, l’affectation d'un Gen.Stabs-Offz. d’active est urgent.

f) Les inconvénients en termes de préservation de position, gestion et entretien des armes, munitions et équipements, résultant de l'occupation incomplète, sont les mêmes que dans le KVA "C2".

Verdict global :
Le KVA "A1" possède actuellement uniquement une garnison de sécurité appropriée pour défendre contre de petits débarquements ennemis. Contre de grandes attaques, la V.B. Saint-Malo ne peut tenir avec les forces restantes.

2) KVA "A2" :
La puissance de combat de 266.ID est affaiblie par la remise d’un Bataillon et d’un Art.Abteilung pour le KVA "A1".
Les Ost-Bataillons n’offrent aucune compensation, vu qu’ils ne sont pas actuellement opérationnels. L’AOK a fait des rapports à plusieurs reprises concernant l’état de ses bataillons et l’équipement particulièrement urgent en armes et munitions.

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1934
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 275.Infanterie-Division

Message  jeremiah29 le Sam 16 Jan 2016, 22:54

Bonsoir !

Quelques renseignements complémentaires :

2.4.44
275.ID : Ost-Pi.Kp.752, partie B, employée dans la Festung Saint-Nazaire au sud de la Loire sur le front terrestre de Saint-Brévin aux côtés de la 3./Füs.Btl.275.

5.4.44
275.ID: télex :
2) Remplacements arrivés :
a) Gen.Marsch.Kp./Gr.Ers.Btl.455 Löben avec 25 sous-officiers et 131 hommes de troupe,
b) Gen.Marsch.Kp./Gr.Ers.Btl.385 Böhmisch-Leipa avec 24 sous-officiers et 81 hommes de troupe,
3) Force totale de la Div.: 12 082 hommes (y compris 570 Hiwi).

7.4.44
275.ID : télex :
1./Füs.Btl.275, partie B, utilisée sur le front terrestre de Saint-Brevin et Ost-Pi.Kp.752 au Pouliguen.
1./Georg.Btl.798 transféré à Sarzeau.

11.4.44
275.ID :Télex:
2) Rgts.Pi.Züge/GR.984 et 985 revenus de la formation de base à l’Armee-Pionierschule Angers (École de génie de l'armée à Angers).
3) Rgt.Pi.Zug/GR.983 transféré vers la formation de base à l’Armee-Pionierschule Angers.
4) Une Kp./Pi.Btl.275 partit vers Nantes pour relève d’éléments du Pi.Btl.177.

_________________
Cordialement... Very Happy
Laurent

Nulla Dies Sine Linea (Pline)
avatar
jeremiah29

Nombre de messages : 1934
Age : 49
Localisation : Nord-Finistère
Emploi/loisirs : nombreux
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 275.Infanterie-Division

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum